• DataUp récupération de données
    DataUp Votre partenaire privilégié pour la récupération de vos données.
  • Professionnels 2
    http://www.google.fr
  • Particuliers
  • Écologie

La récupération de données

En quoi consiste la récupération de données ?

La récupération de données est le processus par lequel les fichiers stockés sur un support de stockage numérique (disque dur, carte mémoire photo, clef USB, CD, DVD ou RAID) mais inaccessibles sont recouvertes.  Cela peut être dû à des dommages physiques sur le périphérique de stockage ou à des dommages logiques du système de fichiers qui empêchent le disque dur d’être monté sur le système d’exploitation hôte dans le cas d’une panne. Il peut également s’agir de données effacées qu’il est nécessaire de récupérer pour des raisons diverses (données effacées par erreur, enquêtes judiciaires, …).

Les pannes physiques

De nombreuses défaillances peuvent endommager physiquement les supports de stockage.  Dans le cas des CD-ROM, le substrat métallique ou la couche de colorant peut être égratignée. Les disques durs quant à eux peuvent souffrir de plusieurs défaillances mécaniques dont les pannes de têtes ou de moteur. Un panne physique provoque souvent un minimum de perte de données et dans de nombreux cas, l’endommagement de la structure logique du système de fichiers, doublant la panne physique d’une panne logique.

La plupart des pannes physiques ne peuvent être réparées par un  simple utilisateur ou amateur d'informatique. L’ouverture d’un disque dur en panne dans un environnement normal peut amener la poussière à se déposer sur la surface interne, endommageant les plateaux et compliquant ainsi le processus de récupération de données. En outre, les utilisateurs finaux n’ont généralement pas le matériel ou les compétences techniques nécessaires pour effectuer ces réparations. C’est la raison pour laquelle une entreprise de récupération de données telle que DataUp est tant consultée pour la récupération de données.

Les spécialistes de la récupération de données utilisent souvent des salles blanches de classe 100 pour protéger les supports de stockage au cours de la réparation. L’image brute qui est extraite après la réparation physique du disque dur est ensuite utilisée pour reconstruire les données qui ont subit une panne logique.

Voici une liste de processus de réparations physiques régulièrement rencontrés :

  • Le remplacement du circuit imprimé de la carte de contrôleur par un circuit imprimé d’un disque dur sain correspondant (cela implique souvent le remplacement d’une puce de cette nouvelle carte par celle correspondante de la carte du disque dur en panne)
  • Le remplacement de l’ensemble de la tête de lecture et d’écriture par celui d’un disque dur en bonne santé
  • L’installation des plateaux du disque dur en panne dans un nouveau lecteur en bon état

Bien souvent, il s'avère même nécessaire d'effectuer une combinaison de ces procédures !

Les pannes logiques

Les pannes logiques de disque dur sont plus fréquentes que les pannes physiques et nécessitent généralement moins de travail pour la récupération de données. La cause principale des pannes logiques est la coupure de courant qui empêche l’écriture complète des structures d’un ou plusieurs fichiers sur le support de stockage. Cependant le même effet peut être causé directement par le matériel (en particulier les contrôleurs RAID) et les pilotes, ou encore par l’arrêt inadaptée du système et/ou une décharge électrostatique (DES). Le résultat dans tous les cas est que le système de fichiers se retrouve dans un état incohérent qui peut entraîner divers problèmes :

  • des comportements étranges (récursivité infinie de répertoires, déclaration erronée de l’espace disque)
  • plantage du système
  • perte réelle de données

Dans ces cas, l’espace disque est identifié par le système d’exploitation en tant qu’« espace non alloué ». Cela signifie que la structure logique ou le format logique du disque dur a été détruite et que par conséquent les données sont perdues. Les sociétés de récupération de donnée utilisent souvent des éditeurs de disque pour corriger la structure logique des données et rendre le disque dur à nouveau accessible au système d’exploitation.

Certains types de pannes logiques sont parfois attribués à tort à des pannes physiques. Par exemple, quand la tête de lecture et écriture d’un disque dur commence à cliqueter, la plupart des utilisateurs ou un technicien amateur associent ce bruit à une panne physique interne. Ce n’est pourtant pas toujours le cas et il peut falloir uniquement reconstruire le micrologiciel contenu sur les plateaux ou la carte-contrôleur pour être à même de procéder à la récupération des données. Pour y arriver les spécialistes de récupération de données utilisent des outils spéciaux fonctionnant sur le disque dur en mode sans échec afin de reconstruire ou de mettre à jour le micrologicel du disque dur en panne.

 
Vous êtes ici: Home Comprendre La récupération de données